modified on 27 mai 2011 at 14:13 ••• 6 801 views

Clinique Kinoise

De Wikinshasa.

(Différences entre les versions)
 
Ligne 12 : Ligne 12 :
| Latitude              =-4.31433
| Latitude              =-4.31433
| Longitude            =15.27275
| Longitude            =15.27275
-
| Id                   =  182
+
 
-
| n_site               = 624
+
[[catégorie:Fiche V. 2]]
-
| appelation           = extension hôpital Reine Elisabeth / Clinique Kinoise
+
| Id =  182
 +
| n_site = 624
 +
 
 +
| date_enquête = janvier 2010
 +
| nom-enquêteur = équipe [[Marc Gemoets]], [[Bernard Toulier]]
 +
 
 +
| appelation = Clinique Kinoise
(voir aussi site n° 17)
(voir aussi site n° 17)
-
| dénomination         = bâtiment médical
+
| dénomination = Hôpital
-
| commune               = Gombe
+
 
-
| addresse              = Cliniques, Avenue des
+
| commune = Gombe
-
| architecte            = Van Laarhoven, A.  
+
| quartier  = 
-
| acteur  =  
+
| adresse  = Cliniques (avenue des)
-
| date_projetréalisation= 1952-1954
+
| lieudit =
-
| description           = Complexe hospitalier construit en plusieurs volumes qui s'emboîtent pour former un bâtiment atypique dont une partie sur piliers. Les façades sont ajourées par des dispositifs d'adaptation au climat (pare-soleil, brise-soleil, galerie etc.) qui rehaussent le dessin géométrisant de ces façades.  
+
 
-
Bien qu'en très mauvais état (2010), le bâtiment n'a pas été transformé et présente encore son architecture originale.
+
| acteur = Van Laarhoven, A. (architecte)
-
| historique            =
+
| date_projetréalisation= 1952-1954
-
| état_de_loeuvre       = état d'origine
+
 
-
| valeur_patrimoinial  =  
+
| historique = En 1953, devant l’augmentation constante de la population blanche à Kinshasa, le gouvernement décida de construire une nouvelle clinique qui s’ajouterait aux installations déjà existantes dans le quartier de Kalina, à savoir l'hôpital Reine-Elisabeth. Le projet, dû à l'architecte A. Van Laarhoven est conduit de 1952 à 1954. L'ensemble devait comprendre à l'origine un bâtiment d'hospitalisation, un bloc technique, une maternité et une cellule de pédiatrie ; seul le premier bâtiment sera réalisé.
-
| sources_archives     = - AA: 3DG 1017
+
| description = Clinique construite en plusieurs volumes qui s'emboîtent pour former un bâtiment atypique dont une partie sur piliers, pour pallier la déclivité du site surplombant le fleuve. Le bâtiment, haut de six étages dont quatre sont réservés aux malades, avec 68 lits répartis en 48 chambres, offre un confort à la hauteur des meilleurs hôpitaux métropolitains. Les façades sont ajourées par des dispositifs d'adaptation au climat (pare-soleil, brise-soleil, galerie etc.) qui rehaussent le dessin géométrisant de ces façades. Bien qu'en très mauvais état (2010), le bâtiment n'a pas été transformé et présente encore son architecture originale emprunt d'un « modernisme tropical ».
-
- BAT CIV: quelques plans de l'extension clinique Reine Elisabeth, 1952
+
 
-
| bibliographie         = - habiter en Belgique et au Congo, nr. 2, 1955, pp 5-6
+
 
-
- Revue colonial du bâtiment et de l’industrie, nr. 14, 1953
+
| état_de_loeuvre = état d'origine  
 +
| valeur_patrimoiniale  =  
 +
 
 +
| sources_archives =  
 +
 
 +
- BELGIQUE, Bruxelles, ministère des Affaires étrangères. Archives africaines : 3DG 1017
 +
 
 +
- CONGO, Kinshasa, Archives Bâtiments Civils : quelques plans de l'extension clinique Reine-Elisabeth, 1952
 +
 
 +
- BELGIQUE, Tervuren, Musée royal de l'Afrique centrale. Archives Section d’histoire. papiers Whyms (pseudo GUILLAUME Hélène), 57.80/58.21, Chronique de Léopoldville de 1881 à 1956, p. 2214a
 +
 
 +
| bibliographie =  
 +
 
 +
- TOULIER, Bernard, LAGAE Johan, GEMOETS, Marc, Kinshasa. Architecture et paysage urbains, Paris, Somogy, 2010, p. 99 ; carte de localisation : n° 88.
 +
 
 +
- Habiter en Belgique et au Congo, 2, 1955, pp. 5-6.
 +
 
 +
- Revue coloniale du bâtiment et de l’industrie, 14, 1953, p. 19.
 +
 
}}
}}
=Sites liés=
=Sites liés=
Ligne 53 : Ligne 77 :
Fichier:  
Fichier:  
</gallery>
</gallery>
-
[[catégorie:bâtiment médical]]
+
[[catégorie:Inventaire immobilier]]
-
[[catégorie:Inventaire immobilier urbain mobilier immatériel]]  
+
[[catégorie:Architecture hospitalière, d’assistance ou de protection sociale]]
-
[[catégorie:Inventaire immobilier urbain mobilier immatériel]]
+
-
[[catégorie:catégorie autre]]
+

Version actuelle en date du 27 mai 2011 à 14:13


Appellations successives : Clinique Kinoise (voir aussi site n° 17)

Dénomination(s) : Hôpital

Localisation

Commune : Gombe

Adresse  : Cliniques (avenue des)

Quartier :

Lieu-dit :

Latitude : -4.31433 | Longitude : 15.27275

Voir sur : OpenStreetMap | Geonames | OSM/Gmaps | GoogleMaps | YahooMaps

Historique et description

Acteur(s) : Van Laarhoven, A. (architecte)

Date de réalisation  : 1952-1954

Historique 

En 1953, devant l’augmentation constante de la population blanche à Kinshasa, le gouvernement décida de construire une nouvelle clinique qui s’ajouterait aux installations déjà existantes dans le quartier de Kalina, à savoir l'hôpital Reine-Elisabeth. Le projet, dû à l'architecte A. Van Laarhoven est conduit de 1952 à 1954. L'ensemble devait comprendre à l'origine un bâtiment d'hospitalisation, un bloc technique, une maternité et une cellule de pédiatrie ; seul le premier bâtiment sera réalisé.

Description 

Clinique construite en plusieurs volumes qui s'emboîtent pour former un bâtiment atypique dont une partie sur piliers, pour pallier la déclivité du site surplombant le fleuve. Le bâtiment, haut de six étages dont quatre sont réservés aux malades, avec 68 lits répartis en 48 chambres, offre un confort à la hauteur des meilleurs hôpitaux métropolitains. Les façades sont ajourées par des dispositifs d'adaptation au climat (pare-soleil, brise-soleil, galerie etc.) qui rehaussent le dessin géométrisant de ces façades. Bien qu'en très mauvais état (2010), le bâtiment n'a pas été transformé et présente encore son architecture originale emprunt d'un « modernisme tropical ».

État de l’œuvre et valeur patrimoniale

État de l’œuvre : état d'origine

Valeur patrimoniale :

Sources documentaires

Archives 

- BELGIQUE, Bruxelles, ministère des Affaires étrangères. Archives africaines : 3DG 1017

- CONGO, Kinshasa, Archives Bâtiments Civils : quelques plans de l'extension clinique Reine-Elisabeth, 1952

- BELGIQUE, Tervuren, Musée royal de l'Afrique centrale. Archives Section d’histoire. papiers Whyms (pseudo GUILLAUME Hélène), 57.80/58.21, Chronique de Léopoldville de 1881 à 1956, p. 2214a

Bibliographie 

- TOULIER, Bernard, LAGAE Johan, GEMOETS, Marc, Kinshasa. Architecture et paysage urbains, Paris, Somogy, 2010, p. 99 ; carte de localisation : n° 88.

- Habiter en Belgique et au Congo, n° 2, 1955, pp. 5-6.

- Revue coloniale du bâtiment et de l’industrie, n° 14, 1953, p. 19.

Identifiants inventaire

Numéro d’inventaire : 182 | Numéro dans l'atlas général : 624

Date d'enquête : janvier 2010 | Nom de l'enquêteur : équipe Marc Gemoets, Bernard Toulier

Sites liés

Clinique N'Galiema

Iconographie

  • Illustrations actuelles (PA)
  • Documents anciens (PH)
  • Dessins d'architecture (DA)